La SOCAN propulsée vers des niveaux records de redevances pour les créateurs et éditeurs de musique

13 Juin 2017


Toronto – La SOCAN annonce aujourd’hui ses états financiers finaux pour l’exercice s’étant terminé le 31 décembre 2016 et rapporte qu’elle a enregistré de nouveaux records à presque tous les chapitres, dont des revenus de redevances nationales et internationales de 330 millions $ provenant de la diffusion de la musique de ses quelques 150 000 membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Plus de 289 millions $ en redevances nationales et internationales ont ainsi été distribuées aux membres de la SOCAN, une augmentation sur 12 mois de 5 pour cent. Les redevances identifiées et perçues en provenance de l’extérieur du Canada ont atteint 67 millions, une augmentation sur trois ans de 31 pour cent. Les revenus provenant de la diffusion en continu sur Internet — le « streaming » — ont bondi de 118 % comparativement à l’année précédente, rapportant 33,8 millions $ aux créateurs et éditeurs de musique membres de la SOCAN.

« Ces résultats viennent consolider davantage la position de la SOCAN comme l’une des plus importantes organisations de droits musicaux au monde et qui contribue à changer son paysage musical », a déclaré Eric Baptiste, chef de la direction de la SOCAN. « Nos résultats démontrent notre force au chapitre de l’octroi de licences pour les droits d’exécution ainsi que nos innovations visant à transformer le paysage mondial des droits musicaux. Nous continuons de faire notre priorité de nous assurer que le maximum de redevances se rendent aux auteurs, compositeurs et éditeurs de musique canadiens et aux millions d’ayants droit que nous représentons. »

Faits saillants des états financiers 2016 de la SOCAN :

  • Revenus totaux records d’un tiers de milliard de dollars — environ 330 millions $ en revenus totaux enregistrés en 2016, une augmentation sur 12 mois de 7 pour cent.
  • 289 millions $ répartis à nos membres — la toute première fois que les répartitions dépassent le cap des 285 millions $.
  • 67 millions $ en redevances étrangères identifiées, perçues et reparties aux membres de la SOCAN dont la musique est jouée ailleurs dans le monde, que ce soit à la radio, à la télévision, en ligne, sur scène ou lors de toute autre exécution publique – une augmentation de 31 % depuis 2013.
  • Les revenus de diffusion en continu sur Internet (« streaming ») ont bondi de 118 % — bien que ces revenus soient relativement modestes lorsque l’on considère l’omniprésence des services de diffusion en continu, les revenus provenant d’Internet ont plus que doublé en 2016 pour 33,8 millions $ en raison de la forte croissance des licences existantes ainsi que de l’arrivée de nouveaux fournisseurs au Canada.

Plus de 4500 nouvelles entreprises canadiennes sont devenues Autorisé à vous divertir auprès de la SOCAN en 2016, ce qui reflète bien l’importance de la valeur de la musique pour ces entreprises. La SOCAN a également accueilli 6500 nouveaux membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique en 2016.

La SOCAN continue d’être un moteur pour de nombreuses facettes de l’industrie musicale canadienne et est constamment à la recherche de nouvelles opportunités pour démontrer son leadership dans la transformation mondiale des droits musicaux en offrant à ses membres des services innovants. Ainsi, en 2016, l’organisation a lancé son service Royalty Guru ainsi qu’un portail API, en plus de procéder à l’acquisition de MediaNet, une entreprise de Seattle, et d’Audiam, une entreprise new-yorkaise de technologie de la musique. Grâce à ces innovations et acquisitions, la SOCAN propose désormais une offre de service élargie aux fournisseurs de services numériques ainsi qu’aux créateurs et éditeurs de musique et au bénéfice de ses membres, la positionnant ainsi comme un leader mondial de l’ère de la musique numérique.

« Nous sommes satisfaits de ces résultats, mais il y a encore beaucoup de travail à faire », poursuit M. Baptiste. « Comme tout le monde, les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique veulent simplement une rémunération équitable pour leur travail. Nous n’y sommes pas encore, et la SOCAN va continuer de se battre en leur nom, jour après jour. »

Pour consulter les états financiers complets et le survol complet de l’année 2016, veuillez vous rendre au rapportannuelsocan.ca.