Montréal rend hommage à son illustre auteur-compositeur-interprète Leonard Cohen

7 Novembre 2017

Un an après sa mort, le légendaire auteur-compositeur-interprète, écrivain, poète et membre de la SOCAN Leonard Cohen a été honoré dans le cadre d’un concert hommage intitulé Tower of Song qui avait lieu au Centre Bell dans sa villa adorée et souvent mythifiée, Montréal.

C’est son fils, lui-même auteur-compositeur-interprète, Adam Cohen, qui a organisé cette commémoration qui a vu certaines de ses chansons les plus populaires interprétées par un éventail impressionnant d’artistes les plus talentueux les uns que les autres dont notamment Coeur de Pirate, Elvis Costello, Lana Del Rey, Philip Glass, Sting, des membres du groupe The Lumineers, et de nombreux autres.

Parmi les prestations les plus marquantes de la soirée, on notera celles des membres SOCAN Ron Sexsmith, qui a interprété « Suzanne », Feist, qui a interprété « Hey, That’s No Way to Say Goodbye », Patrick Watson, qui a interprété « Who By Fire » et l’interprétation magistrale de « Hallelujah » par kd lang. Le premier ministre Justin Trudeau lui a également rendu hommage sur scène en ces mots : « Leonard était un Canadien extraordinaire, et un géant montréalais. »

L’an dernier, lors de l’annonce de sa mort, le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste, écrivait dans un communiqué « Leonard Cohen était une légende parmi les légendes. Ses immortelles chansons ont donné le ton a une époque tout entière, et il a inspiré des générations d’auteurs-compositeurs partout dans le monde. La SOCAN est fière de le compter parmi ses membres les plus notoires. Il nous manquera terriblement, mais ses chansons seront avec nous pour toujours. »

La SRC/CBC radiodiffusera ce concert ce soir, mardi 7 novembre 2017, à 20 h (20 h 30 HTN) sur les ondes de CBC Radio 2, CBCMusic.ca, ICI Musique et ICIMusique.ca. Le concert sera également télédiffusé le mercredi 3 janvier 2018 à 20 h (20 h 30 HTN) sur les ondes de la CBC et de ICI Radio-Canada Télé.

Un peu plus tôt cette année, la SOCAN s’est entretenue avec Adam Cohen au sujet de la réalisation du dernier album de son père, un processus qu’il a décrit en disant que c’était comme se retrouver « dans la stratosphère, porté par un vent mystérieux ».