Plus de revenus pour les membres de la SOCAN dont la musique est jouée sur YouTube

15 Novembre 2013

 

La SOCAN annonce une entente historique avec Audiam, qui aidera ses membres à recevoir des sommes supplémentaires auxquelles ils ont droit pour l’utilisation de leur musique dans les vidéos mises en ligne sur YouTube.

Nous croyons que l’entente est une première pour une organisation de droits d’auteur et permet aux artistes sans contrat d’édition ou de compagnie de disques, ou encore à leurs labels et éditeurs de recevoir de l’argent pour :

  • Les fans reprenant leurs chansons sur YouTube
  • Les vidéos de leurs textes de chansons créées par des fans
  • Les vidéos musicales présentant des images statiques ou la pochette de leur album
  • Les vidéos de concert tournées par des fans
  • Les vidéos musicales officielles
  • Les vidéos musicales créées par des fans

Toute autre vidéo YouTube utilisant leurs œuvres musicales – soit l’enregistrement original ou une nouvelle version

Lancée en juillet 2013, Audiam identifie et perçoit de l’argent gagné par les auteurs-compositeurs et leurs éditeurs pour l’utilisation de leur musique dans les vidéos sur YouTube, incluant des chansons écrites et/ou enregistrées par des artistes majeurs d’ici et d’ailleurs comme Brad Lyons (Oceanship), Bluewater Music Canada, Jason Mraz, Steve Vai, Trent Reznor (Nine Inch Nails), Dixie Chicks, George Strait, Tim McGraw, Jimmy Buffett, The Doobie Brothers, Brandon Boyd (Incubus), Rodney Carrington, Miranda Lambert, Steve Lee, 50 Cent, Ron Pope et bien d’autres encore.

Plus tôt en 2013, la SOCAN avait émis à YouTube une licence de droits d’exécution pour le territoire canadien, couvrant les années 2007 à aujourd’hui. Les membres de la SOCAN peuvent s’inscrire à Audiam pour obtenir de revenus – autres que ceux provenant des droits administrés par la SOCAN – lorsque de la publicité est accolée aux vidéos utilisant leur musique et mises en ligne par eux-mêmes ou par les millions d’autres utilisateurs YouTube.

« Les membres de la SOCAN peuvent maintenant obtenir une nouvelle source de revenus de YouTube avec Audiam, a déclaré Eric Baptiste, chef de la direction de la SOCAN. YouTube est la destination en ligne dominante sur la planète pour la découverte de musique, et des milliards de vidéos y sont visionnées plus de mille milliards de fois chaque année. Nos membres doivent être rémunérés pour l’utilisation commerciale de leurs œuvres musicales, où que ce soit. Par cette collaboration avec Audiam, nous rendons possible le processus extrêmement complexe de les identifier et d’obtenir cette rémunération à laquelle les membres de la SOCAN ont droit, incluant ces nouveaux revenus qui ne sont pas compris dans nos accords de licence habituels. »      

La nouvelle entente internationale entre la SOCAN et Audiam complète l’entente de licence traditionnelle entre la SOCAN et YouTube pour le Canada, et génère une plus large part encore de revenus YouTube pour ses membres créateurs et éditeurs par ces revenus additionnels. Cette approche plurielle s’inscrit dans la philosophie de la SOCAN, qui estime que dans un monde numérique sans frontières, les organisations collectives de gestion de droits doivent explorer des manières innovatrices de perception pour la musique créée ou éditée par leurs membres et utilisée dans de nouveaux services ou canaux de distribution.

L’entente entre la SOCAN et Audiam permet aux membres de la SOCAN :

  • D’identifier les vidéos YouTube utilisant des musiques des membres de la SOCAN s’étant joints à Audiam
  • D’indiquer à YouTube de placer de la publicité dans ces vidéos, afin de s’assurer que chacune génère des revenus
  • De percevoir des redevances et de les verser aux membres de la SOCAN s’étant joints à Audiam, pour l’utilisation de leur musique dans des vidéos YouTube
  • De faire valoir et renforcer les droits des membres de la SOCAN 
  • D’identifier et d’obtenir pour les créateurs et éditeurs des revenus supplémentaires
  • De faire la demande d’un lien pour l’achat de musique sous les vidéos YouTube utilisant des musiques des membres de la SOCAN

« Même si l’industrie musicale évolue à la vitesse de la lumière, une chose doit demeurer immuable : les artistes, éditeurs, compositeurs et auteurs méritent d’être payés pour l’utilisation de leur musique, a rappelé Jeff Price, chef de la direction et fondateur d’Audiam. YouTube est maintenant le site le plus important au monde en ce qui concerne l’écoute de musique en continu, son partage et sa consommation. Notre entente témoigne de façon éloquente du fait que la direction et le personnel de la SOCAN sont des leaders dans les partenariats d’affaires innovateurs, afin d’assurer que leurs membres soient encore mieux rémunérés. C’est un privilège pour Audiam de travailler avec la SOCAN et ses membres. »

L’inscription à Audiam est sans frais. En retour de ses services, Audiam charge normalement des droits d’administration de 25 pour cent sur les revenus perçus pour les vidéos utilisant de la musique de nos membres et qui ne sont pas dans le « canal » YouTube officiel de ceux-ci.

Chacun des plus de 120 000 membres de la SOCAN  n’ont qu’à visiter Audiam et une fois le compte créé, à fournir l’information sur leurs œuvres musicales et leurs éditions.

La SOCAN facilitera la distribution et fournira un soutien technologique ainsi que des rapports détaillés et transparents sur les revenus identifiés, perçus et payés. L’intégration de nos systèmes de gestion de la perception avec ceux d’Audiam permettra de livrer ces rapports aux membres de la SOCAN qui se joindront à Audiam.

Avant de s’y inscrire, la SOCAN conseille fortement à ses membres de s’assurer qu’ils n’ont pas déjà cédé les droits impliqués par cette entente à une tierce partie, comme une compagnie de disques ou un éditeur. Cette tierce partie peut avoir le droit de prendre ses propres ententes et de percevoir des revenus autres que ceux d’exécution publique, et/ou de faire affaires avec Audiam elle-même.