Une chanson créée au SOCAN BC Songcamp 2017 lancée aujourd’hui sur Sony Music Canada

Les co-créateurs de la pièce « likefck » au camp de création « SOCAN on the Island » 2017. De gauche à droite : laye, Kevvy Maher, Joel Stouffer.
13 Avril 2018

La SOCAN est heureuse et fière d’annoncer qu’une des chansons créées dans le cadre de l’édition 2017 du camp de création « SOCAN on the Island », qui avait lieu en Colombie-Britannique, est lancée aujourd’hui en tant que premier simple de laye, une auteure-compositrice-interprète québécoise sous contrat chez Sony Music Canada. La chanson, « likefck », est le fruit de la collaboration entre laye, Kevvy Maher, de la Colombie-Britannique — dont le groupe Fake Shark est signé chez Light Organ Records — et l’Ontarien Joel Stouffer, qui est lui signé chez Sony/ATV Music Publishing Canada.

Le trio a co-créé cette chanson dans le cadre du camp de création « SOCAN on the Island » — qui avait lieu du 11 au 18 octobre 2017 à Pender Island, en Colombie-Britannique — qui réunissait 17 auteurs-compositeurs et producteurs qui ont enregistré 45 chansons durant cette semaine de création collaborative. C’était la deuxième édition de ce camp de création sur invitation qui a une fois de plus été l’occasion de nombreuses collaborations qui, comme c’est le plus souvent le cas, perdureront bien au-delà de la durée de l’événement.

« laye a une voix unique qu’on n’entend pas souvent », affirme Joel Stouffer. « Et en plus, c’est une auteure-compositrice super talentueuse. “likefck” est une de ces chansons issues d’un parfait alignement des astres, d’une inspiration qui coulait à flots et où toutes les personnes présentes dans la pièce étaient au diapason. Je suis super fier que ce soit sa toute première parution. Un gros merci à la SOCAN de nous avoir réunis dans un environnement propice à la création de cette chanson. »

« Mon élément préféré chez un artiste, c’est l’aspect mystique, et plus je collaborais avec laye durant SOCAN on the Island, plus je me rendais compte de la profondeur de sa personnalité et de son art », affirme Kevvy Maher. « Elle ne dévoile pas entièrement dès le départ, vous devez le mériter, et lorsqu’elle vous en accorde le privilège, c’est vraiment difficile de ne pas tomber en amour. C’est une vieille âme avec un énorme potentiel pour l’avenir. Jeune et dangereuse. »

La SOCAN félicite laye, Kevvy Maher et Joel Stouffer pour cette belle réussite !