Alejandra Ribera, lauréate du « SOCAN Songwriting Prize », visite notre bureau de Toronto

Eric Baptiste, chef de la direction de la SOCAN, a présenté son chèque de 5000$ à Alejandra Ribera, lauréate du « SOCAN Songwriting Prize ».
21 Juillet 2014

Photos : Amal Yassir

Alejandra Ribera, lauréate du « SOCAN Songwriting Prize », a visité notre bureau de Toronto le 17 juillet 2014 afin de recevoir ses prix – le chèque de 5000$ de la SOCAN ainsi qu’une guitare Gibson 1941 SJ-100 et un ensemble cadeau de Roland Canada comprenant un enregistreur numérique BOSS Micro-BR BR-80, deux moniteurs CM-30 CUBE et des écouteurs RH-300 Stéréo– et pour parler de processus créatif et développement de carrière.

Eric Baptiste, chef de la direction et Michael McCarty, chef, Affaires des membres et Développement à la SOCAN, lui ont présenté ses prix. Alejandra Ribera, très reconnaissante, a par la suite offert une émouvante prestation de sa chanson gagnante, « I Want » (« Je veux ») ainsi que de plusieurs autres œuvres, en plus de répondre à des questions sur la chanson, son processus d’écriture et sa relation avec la SOCAN.

« Je suis vraiment touchée que vous soyez tous venus, a déclaré Alejandra à son auditoire, dans une salle bondée. Merci d’être ici pour partager ce moment avec moi. » Elle a expliqué que « I Want » était née à la suite d’une relation rompue : « Je ne pouvais même pas imaginer faire quoi que ce soit sans cette personne, et encore moins écrire une chanson. Mais une vieille amie et enseignante a suggéré que j’écrive sur ce que je voulais dans la vie, plutôt que ce qui se passait dans ma vie. Et la chanson est née. »


Alejandra Ribera, lauréate du « SOCAN Songwriting Prize », en prestation au bureau de la SOCAN à Toronto.

Après une version unique de la chanson « I’m Gonna Be (500 Miles) » des Proclaimers, Alejandra Ribera a confié que c’était la visite la plus « amusante que j’aie jamais eue dans une tour à bureaux ». Elle a interprété une nouvelle chanson, « Carry Me », qui lui fut inspirée par les confidences de quelqu’un qui visitait comme elle une aile de soins palliatifs.

Alejandra a aussi parlé de son premier chèque de la SOCAN : « Je me souviens que je me suis dit que j’étais une vraie auteure-compositrice, c’est sérieux maintenant. Un sentiment agréable. »

Eric Baptiste a dit : « Nous sommes fiers pour vous et nous vous félicitons ainsi que tous vos collaborateurs. » On retrouvait parmi ces derniers son gérant Sandy Pandya, son publiciste Richard Flohil, Andrès Mendoza de CUTO, et Esra Firatli et Kim Cooke de Pheromone Recordings.

Une vidéo de cette présentation sera disponible plus tard sur le site de la SOCAN!