Décès du mélodiste d’exception Patrick Bourgeois

Patrick Bourgeois s’est mérité quatre prix Classiques de la SOCAN lors du Gala de la SOCAN de Montréal en 2009. (SOCAN)
27 Novembre 2017

C’est avec une grande tristesse que la SOCAN a appris le décès hier soir de l’auteur-compositeur-interprète Patrick Bourgeois, à l’âge de 55 ans, des suites d’un cancer qu’il combattait courageusement depuis plusieurs mois. Ce membre SOCAN, aura marqué toute une génération d’enfants, d’adolescents et d’adultes grâce à ses talents de mélodistes d’exception au sein de la formation Les BB. Il avait fondé ce trio en 1989 avec ses compagnons Alain Lapointe et François Jean, après avoir collaboré avec le collectif humoristique Rock et Belles Oreilles pour qui il avait entre autres composé la musique thème.

Des trois premiers albums studio des BB, (Éponyme, 1989; Snob, 1991; et 3, 1994), quatre chansons atteindront le statut de Classiques de la SOCAN, soit : Donne-moi ma chance, Parfums du passé, T'es dans la lune et Tu ne sauras jamais. Et plusieurs autres, tel Loulou, Seul au combat et Fais attention auront permis aux BB de vendre plus d’un demi-million d’albums et de devenir les idoles incontestées de la jeunesse québécoise des années 90.

Plusieurs membres SOCAN ayant connus ou simplement été touchés par les magnifiques œuvres pop de Patrick Bougeois ont tenu à réagir à son décès en partageant leurs témoignages. Comme Stéphanie Boulay (des sœurs Boulay), qui a publié une touchante vidéo familiale en soirée dimanche où l’on voit les toutes jeunes sœurs Boulay dansant avec entrain devant un téléviseur jouant une chanson des BB : « On ne compte plus les fois où, en train de chercher pour écrire une nouvelle mélodie, on se rend compte qu’on est en train de faire une ligne qui ressemble à du Patrick Bourgeois. Probablement que ça témoigne de sa place dans nos vies d’enfants, mais aussi de sa capacité à écrire la phrase mélodique qui tue, celle qu’on cherche tous un jour ou l’autre en tant qu’auteur-compositeur. »

L’auteur-compositeur Matt Laurent, un ami proche de Patrick Bourgeois, aura participé au dernier spectacle de Patrick, le 5 août 2017, à St-Pascal-de-Kamouraska : « C’était un de mes chums, un gars absolument cool ! Simple, drôle, vrai, généreux et talentueux comme ça s’peut pas avec une drive hallucinante. J’ai chanté ses chansons dans les bars, fait la première partie des B.B. à 19 ans et depuis ce temps-là, je suis devenu un fan de son œuvre ! Il voulait écrire des chansons, toujours. Il avait toujours des flashs de mélodies.
Il est parti vraiment trop tôt. Il me manque déjà... »

Michel Rivard (Beau Domnmage) y est aussi allé d’un hommage sobre, mais révélateur du respect qu'il suscitait : « RIP Grand compositeur pop : Patrick Bourgeois, respect... ». Tout comme Mario Pelchat qui a également tenu à mentionner ses qualités humaines : « Tu as été digne devant cet adversaire, tu t'es montré fort et solide pour les tiens et pour ton fils notamment, qui vivait ses premiers beaux moments en musique et tu l'as suivi, soutenu, encouragé partout comme un père "fier" peut et doit à mon sens, le faire. Tu resteras à jamais gravé dans mon esprit et dans mon cœur ! Bon voyage mon Patrick. À ta conjointe, tes enfants, tes parents et amis, mes plus sincères condoléances. » Son fils Ludovick a d’ailleurs annoncé via la page Facebook qu’il partageait avec son père, qu'une « cérémonie aura lieu bientôt et le public et les amis pourront se rassembler pour commémorer ce chanteur auteur compositeur et réalisateur présent dans le paysage musical du Québec depuis les 30 dernières années ».

La SOCAN joint sa voix à celles de membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique pour offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Patrick Bourgeois.