Entrevue Vidéo : Luc De Larochellière, trois prix Classiques au Gala de la SOCAN

LuLuc De Larochellière (à droite) et son compère d’écriture Marc Pérusse (à gauche) ont cumulé trois Classiques de la SOCAN de plus au 28e Gala de la SOCAN du 16 octobre dernier, à la TOHU, à Montréal. (Photo : Benoit Rousseau)
23 Octobre 2017

Voir la vidéo

Lors de la 28e édition du Gala de la SOCAN qui avait lieu le 16 octobre 2017 à la TOHU, à Montréal, plusieurs nouveaux Classiques de la SOCAN ont été décernés. Parmi ceux-ci, trois chansons de Luc De Larochellière ont atteint ce statut enviable. Deux de celles-ci, « Cash City » et « Six pieds sur terre » ont été coécrites avec son compère Marc Pérusse, et éditées par Kennebec Musique et Les éditions Janvier, alors que « Si j’te disais reviens » a été écrite par Luc Delarochellière et éditée par Kennebec Musique. Rappelons que pour être considérée comme un Classique de la SOCAN, une chanson doit avoir été entendue plus de 25 000 fois à la radio et avoir été créée il y a plus de 20 ans.

Le rédacteur en chef du magazine de la SOCAN Paroles & Musique, Eric Parazelli, était sur le tapis rouge pour recueillir ses réactions. Dans cette entrevue, Luc De Larochellière avoue qu’il apprécie d’en être rendu à l’étape des « Classiques » dans sa carrière qui perdure, parle de la création de ces trois chansons et insiste sur l’importance de la SOCAN dans la carrière des auteurs-compositeurs :