La CMRRA, la SOCAN et la SODRAC à la recherche d’une approche de gestion intégrée des droits musicaux

9 février 2012

La CMRRA, la SOCAN et la SODRAC sont heureuses d’annoncer aujourd’hui qu’elles explorent des possibilités de créer une approche intégrée à la gestion des droits d’exécution et de reproduction des créateurs et éditeurs de musique canadiens. Les trois organisations vont étudier comment rendre cette gestion plus efficace pour leurs membres, qui incluent plus de 100 000 créateurs et éditeurs de musique canadiens et plus de trois millions de créateurs et éditeurs de musique dans le monde. De plus, une approche intégrée simplifierait le processus permettant aux compagnies utilisant de la musique dans le cadre de leurs activités d’obtenir les licences appropriées.

M. David Basskin, président de la CMRRA, l’Agence canadienne des droits de reproduction musicaux, estime que : « Le fait de travailler ensemble améliorera notre capacité à servir tous nos membres et simplifiera l’obtention de licences pour les entreprises. »

M. Eric Baptiste, chef de la direction de la SOCAN, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, a déclaré : « C’est un grand pas en avant pour nous assurer de la gestion la plus efficace et efficiente des droits des créateurs et éditeurs de musique. »

M. Alain Lauzon, directeur général de la SODRAC, la Société du droit de reproduction des auteurs compositeurs et éditeurs du Canada, a pour sa part rappelé : « Cet effort de collaboration reflète le fait que nos trois organisations demeurent flexibles et s’adaptent aux changements continuels de l’industrie musicale. »

Une entente a donc été conclue pour examiner comment les trois organisations pourraient travailler ensemble. La prochaine étape consistera à produire une étude de faisabilité afin de déterminer la meilleure façon de procéder.