Robert Charlebois, Monique Leyrac, Claude Dubois et plusieurs autres honorés par la SOCAN

Robert Charlebois
26 Septembre 2017

Pour la première fois de son histoire, deux prix spéciaux seront remis à un seul créateur : Robert Charlebois recevra le Prix Excellence ainsi que le Prix Empreinte culturelle, conjointement avec son coauteur Claude Péloquin, durant le Gala de la SOCAN qui aura lieu le 16 octobre à La Tohu, à Montréal.

Charlebois sera donc honoré d’une part pour l’ensemble de sa carrière remarquable ainsi que pour sa chanson « Lindberg », un véritable monument musical qui a laissé une empreinte indélébile ici comme à l’étranger.

En tout, ce sont quelque 50 prix qui seront remis lors de l’événement qui propose cette année un nouveau format qui promet d’être riche en émotions et en surprises tandis que la crème de la crème de la création musicale québécoise saluera le talent de ses plus illustres créateurs et éditeurs musicaux.

L’une de nos plus grandes interprètes, Monique Leyrac recevra le Prix Hommage tandis que le Prix International sera remis à Cristobal Tapia de Veer, un compositeur dont le travail lui a valu de nombreux prix partout dans le monde, et que John Nathaniel sera sacré Auteur-compositeur de l’année. Le prolifique Michel Corriveau recevra le tout premier Prix du Compositeur audiovisuel de l’année et c’est Éditorial Avenue qui recevra le SOCAN de l’Éditeur de l’année pour son leadership dans l’industrie.

Tous seront présents au Gala qui sera une fois de plus animé par le sympathique auteur-compositeur-interprète et comédien Stéphane Archambault.

« Il est primordial pour la SOCAN de célébrer l’excellence et la diversité de ses membres créateurs et éditeurs de musique, comme Éditorial Avenue, l’un des plus importants éditeurs au pays », a déclaré le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste. « C’est pourquoi, plus que jamais, le Gala de la SOCAN 2017 mettra en lumière les différentes générations, de Charlebois à Dead Obies en passant par France D’Amour et Half Moon Run, mais également la variété des genres musicaux, de la pop au rap, de l’électro au country jusqu’à la nouvelle musique classique. »

Le travail remarquable des membres éditeurs de la SOCAN sera également mis en valeur et honoré, tout comme celui des compositeurs pour le cinéma et la télévision dont la renommée mondiale ne cesse de croître.

Outre les Prix Chansons populaires remis aux œuvres les plus entendues à la radio canadienne en 2016, plusieurs autres chansons seront sacrées Classiques de la SOCAN pour avoir cumulé au moins 25 000 exécutions radio. Parmi celles-ci deux chansons de l’immense répertoire de Claude Dubois. France D’Amour et Luc de Larochellière verront chacun trois de leurs œuvres accéder à ce statut enviable. Le « record man » du plus grand nombre de Classiques de la SOCAN, Luc Plamondon ajoutera deux autres pièces à sa liste, et le légendaire groupe montréalais The Box en recevra également un.

Parmi les nombreux artistes qui monteront sur scène pour offrir une prestation inédite durant ce gala, notons Vincent Vallières, Diane Tell, Canailles, Beyries et Émile Bilodeau, en plus de plusieurs autres prestations surprises.

Chacun des lauréats des prix spéciaux recevra un trophée SOCAN, le seul trophée majeur de l’industrie de la musique à être également un instrument de musique. Les cinq crotales du trophée — fabriquées par SABIAN, du Nouveau-Brunswick — sont cette année accordés pour jouer les premières notes de la chanson « Je reviendrai à Montréal », une des mélodies les plus connues de Robert Charlebois, un clin d’œil au 375e anniversaire de la ville.

La liste complète des gagnants de l’édition 2017 du Gala de la SOCAN sera publiée dans la soirée du 16 octobre.