Actualité de la SOCAN
et de l'industrie musicale

SOCAN Interactive


Jon Brooks


Auteur-compositeur-interprète, guitariste

La chanson - « Small » est en ondes...

Bio
Depuis son retour d’une visite en 1997 en Bosnie-Herzégovine, Jon Brooks a délaissé sa guitare en faveur de la plume. Il croyait que le pouvoir de guérison de la musique populaire ne tenait plus devant de telles atrocités. En 2005, après huit ans d’absence de la scène et sans avoir écrit une note, il concède qu’on peut aussi penser exactement le contraire, que « seule la chanson peut amener une plus grande justice sociale et la survie d’une communauté. Je veux que mes chansons soient des pilules de trois minutes et demie qui, une fois digérées, provoquent plus d’empathie envers les autres. »

Les chansons de Brooks contiennent des personnages ambigus qui vivent dans la marge. Il n’est pas intéressé aux chansons remplies de bonheur. « J’ai choisi d’écrire des chansons qui font du bien et, pour ce faire, je dois montrer quelques blessures ici et là. Je n’ai pas envie d’écrire des chansons malheureuses non plus, je les veux remplies d’espoir, inspirantes; je dois apporter à mes auditeurs des raisons légitimes d’espérer que notre monde actuel peut être amélioré et guéri. Le but ultime d’une chanson est de provoquer de l’empathie. Dans ce sens, le chanteur folk fait de l’amour une politique, c’est un lobbyiste pour que la compassion soit notre principale représentante au gouvernement. »

En 2006, il lance No Mean City, une démonstration de la fatigue morale de l’âme urbaine moderne. En 2007, il s’attire des critiques élogieuses pour son nouvel album Ours And The Shepherds, contenant des histoires de guerre canadiennes inspirées par les James Loney, le sénateur-général Roméo Dallaire, le sergent Tommy Prince et John McRae, entres autres. L’album lui a valu une nomination de Meilleur auteur au Gala de la musique folk en 2007. Le magazine Penguin Eggs l’a qualifié « d’important ajout à la musique folk canadienne ». Brooks a aussi remporté le concours Chansons du cœur du Conseil des festivals folk de l’Ontario cette même année.

Son CD de 2009, Moth Nor Rust, examinait tout ce qui ne pouvait être touché par la rouille ou les mites : l’amour, l’espoir, la confiance, l’inspiration, la justice, la foi. L’album célèbre la vie intérieure et les moyens d’amener un peu plus de morale au XXIe siècle. Moth Nor Rust a valu à Brooks sa deuxième nomination de Meilleur auteur au Gala de la musique folk et ses textes furent publiés dans le trimestriel littéraire Exile Editions. Brooks a aussi remporté la finale canadienne du Mountain Stage NewSong Contest, et est inclus dans la liste des 10 artistes à surveiller en 2010 du Toronto Star.

Site Internet
www.jonbrooks.ca
www.myspace.com/jonbrooks

Discographie
Moth Nor Rust (2009)
Ours and the Shepherds (2007)
No Mean City (2006)



Lien avec la SOCAN
Membre depuis 1998